"Je vous écris dans le noir" Jean-Luc Seigle - J'ai lu.

« Aujourd’hui je me dis, en repensant à ce journal intime, que c’était surtout écrire qui m’intéressait. Ecrire m’obligeait à me dire la vérité…Je rêve de lumière avec toi, de grand jour, mais j’écris dans le noir. » p177. Essaouira 1963, Pauline Dubuisson rencontre Jean, il la demande en mariage. Mais Pauline a tué et a été tondue et violée après la guerre. Pauline écrit son journal intime, mais elle révélera avec quelques mots son histoire à Jean. Elle se délivrera de cette vérité si écrasante, avec la peur tenace de perdre ce nouvel amour. Comment dire ce qui nous oppresse en permanence ? Comment dire Sa vérité et enfin alléger la fatalité des événements ? Jean Luc Seigle incarne Pauline, l’emploi de la 1ère personne nous permet d’être au plus près de Pauline et de ressentir la terrible injustice d’une femme victime des hommes. Ce livre est fort, beau, dense, ce portrait remarquable reste inoubliable. VHS

Prochainement

ruptures

Prochaine soirée, mardi 21 janvier à 20h, nous recevrons la philosophe Claire Marin, pour son dernier essai "Rupture(s)". Nous réflechirons ensemble à la manière dont les ruptures, quelle qu'en soit la nature (exil, changement de situation, séparations...), rythment nos existences et nous transforment. Une analyse qui replace au centre du processus la souffrance physique et morale qui est intrinsèquement liée mais souvent niée. Nous questionnerons avec Claire Marin nos capacités à surmonter l'imprévisible.

Lire la suite...

Connexion