"Chien-loup" Serge Joncour - éd Flammarion

L'idée de passer les vacances coupées du monde angoissait Franck, producteur hyper connecté, à l'affût de nouveau scénario et des potins du milieu. Lise, sa compagne rêvait d'un long séjour au milieu de nulle part, sans réseau et loin des nuisances de la ville. Elle trouve un gîte tout à fait conforme à ses vœux et embarque son compagnon sur un plateau isolé dans le Lot, envahi par la végétation et qui est devenu le refuge d 'une faune inquiétante. Les villageois de la vallée ne mettent plus les pieds sur ce plateau depuis longtemps, de sombres histoires de massacres alimentées par les peurs ancestrales ont fait de ce lieu la montagne maudite. Serge Joncour raconte l'histoire de ce plateau et du village qu'il surplombe, à un siècle de distance  et alterne les chapitres se déroulant en 2017 et 1914. Dès que retentit le tocsin le 2 août 1914, le village se vida de ses hommes valides et du bétail, qui rejoignirent le front. Ce sont alors les femmes et les enfants qui prirent en main la survie de la communauté et composèrent avec l'épuisement des travaux des champs, la peur, l'incertitude de l'issue du conflit et la présence d'un voisin mystérieux : un allemand, dompteur de fauves dans des cirques itinérants, pris dans la tourmente de la mobilisation, et réfugié avec ses huit bêtes, sur le plateau d'Orcières. Le maire du village. La fascination et la terreur que produisit cet homme et ses fauves, alimentent encore, un siècle plus tard, l'imaginaire des villageois. Ce conte envoûtant qui réveille les terreurs enfantines, se nourrit du suspens des légendes. En mettant en scène un couple moderne aux prises avec la nature, Serge Joncour nous montre que la sauvagerie est toujours prête à surgir au coeur de nos existences civilisées. Un roman haletant, lyrique et totalement prenant. Une fois encore, Serge Joncour signe un récit sensible, une fable surprenante, d'une grande originalité qui nous invite à réfléchir à nos modes de vies et de pensées.

Prochainement

Entre ciel et mer. Exposition photographique, dimanche 7 avril.

couverturebretagnenetredeuxmondes 

Le photographe Xavier Desmier porte son regard de la mer vers la côte. Le corps immergé, il sillonne et photographie cet entre-deux, mi-aérien, mi-marin où cohabitent une faune et une flore aquatiques.

Un travail original et fascinant qui nous dévoile ce que nous pourrions voir si nous avions des nageoires et si nous habitions cet entre deux mondes.

Nous vous invitons à découvrir, en quelques tirages et grâce à un somptueux album, cette expérience visuelle et sensorielle. Un voyage poétique aux confins d'un monde si proche et si méconnu. Toutes les photographies ont été prises près des côtes bretonnes.

Les tirages seront accrochés dès l'ouverture de la librairie. Xavier Desmier sera présent toute la journée. Vous pourrez le rencontrer et l'interroger sur cette surprenante démarche artistique.

Lire la suite...

Connexion